EICOS liquid

INFLAMMATION ET MALADIES CHRONIQUES

Catégories: Tags:

Quel est le rapport entre inflammation chronique et maladie chronique ?

Parfois c’est une inflammation qui perdure et qui est responsable de la maladie chronique ; la cause peut-être :

  • Toxique, par exemple : au niveau du foie (alcool, solvants organiques, …),
  • Infectieuse (virale, bactérienne, parasitaire ou fongique)
  • Auto-immune (Polyarthrite Rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Psoriasis, Lupus, …)
  • Métabolique (diabète, obésité, …)

Dans ces cas-là il faut bien sûr essayer de combattre la cause.

Souvent on ne retrouve pas de cause et on parle alors d’inflammation « idiopathique ».

DANS TOUS LES CAS : toutes les maladies chroniques s’accompagnent d’inflammation ; celle-ci est mesurée classiquement par la VS (Vitesse de Sédimentation, la CRP (Protéine C Réactive) et l’électrophorèse des protéines.

Cependant cette inflammation chronique n’est autre que la somme de l’inflammation des cellules de l’organe ou de l’organisme et elle peut être mesurée indirectement par l’étude des acides gras des phospholipides de la membrane des globules rouges ; c’est un examen encore peu courant en France, pratiqué par quelques CHU et un laboratoire privé.

Cet examen permet d’objectiver l’inflammation cellulaire et le rapport Oméga 3 / Oméga 6.

L’alimentation moderne et le mode de vie actuel augmentent la quantité d’Oméga 6 dans l’organisme au détriment des Oméga 3 ; les Oméga 6 favorisent l’inflammation, les Oméga 3 s’y opposent.

Dans tous les cas de maladies chroniques il faut d’abord combattre l’inflammation cellulaire en apportant des quantités suffisantes d’Oméga 3 : c’est ce que propose la méthode BMTBV® avec l’apport quotidien minimal de 5 à 10 ml de l’huile de poisson ultra concentrée EICOS LIQUID®.

Bien sûr cet apport indispensable pour retrouver une santé durable doit être complété par les exercices physiques et l’alimentation décrite sur le site https://www.bmtbv.com/introduction/ et les médications appropriées à la maladie chronique envisagée.

 

 

Enrichissez-vous en oméga-3 et votre coeur vous dira merci !

Catégories: Tags:

C’est sur pas moins de 19 études ayant suivi 45 637 personnes dans 16 pays que s’appuient les conclusions du professeur Darisuh Mozaffarian et de son équipe de l’Université de Tufts (Boston)!

Les chercheurs ont ainsi pu constater que la consommation d’acides gras était associée à une baisse de 10% de la mortalité cardiaque quelque soit l’âge, le sexe, l’ethnie, le diabète, les traitements médicaux de la personne (en particulier l’aspirine et les anti-cholestérol). Bref que du bonus et du bonheur pour notre cœur. C’est ce que relate cet article de Sixactualités.fr ce magazine en ligne des sciences et de la Santé.

Mais, pour absorber une quantité suffisante d’Oméga 3, alors que nous ne pouvons les synthétiser,  il nous faudrait manger du poisson cru à tous les repas ! C’est pourquoi, nous avons créé EICOS Liquid®. Cette huile ultra-concentrée en Omega3 répond aux meilleurs critères grâce à la distillation moléculaire qui a extrait les métaux lourds et impuretés issus de l’huile des poissons des mers froides.

Visitez notre boutique et testez EICOS Liquid®!

Du nouveau concernant la maladie d’Alzheimer

Catégories: Tags:

Une étude multicentrique américaine Alzheimer’s disease Neuroimaging Initiative, menée principalement par le Dr Daiello, suggère que l’huile de poisson, l’Oméga 3, aurait un effet bénéfique sur le vieillissement cérébral.

Selon Cette étude publiée dans le journal médical de l’académie américaine de neurologie, (relatée dans cet article de « Cap retraite »),  les personnes âgées se nourrissant principalement d’aliments contenant certaines vitamines et de l’oméga-3, possèderaient de meilleures facultés mentales que celles consommant des aliments aux vertus nutritives moindres.

Cet article reprend d’ailleurs quasiment tous les principes de la méthode BMTBV© participant à préserve de la détérioration cognitive liée à l’âge ainsi que du développement de maladies telles que l’Alzheimer. Pour en savoir plus sur les bienfaits des omega 3, prenez connaissance des principes de la méthode et visitez notre boutique pour découvrir notre produit phare, l’huile de poissons ultra concentrée Eicos Liquid©.

 

Premier remède – Généralités

Tags:

Que l’aliment soit ton premier remède : c’est le principe du JUste Milieu !
Pour rester dans ce JUste Milieu il faut :

A/ Garder un bon équilibre alimentaire tout au long de la journée pour éviter les maladies

Cet équilibre dépend surtout de la production de l’insuline qui est une hormone secrétée par le pancréas afin de réguler la quantité de sucre dans le sang (= glycémie).

shutterstock_118444975 petit

Cet équilibre est maintenu en consommant les GPL (Glucides, Protides et Lipides) selon le schéma suivant (Voir TABLES) :

Répartition des repas et collations durant une journée

Répartition repas et collations dans une journée

Cela permet à la glycémie de se maintenir dans les limites normales pour rester en bonne santé et éviter les maladies de surcharge dont notamment le diabète de type II, l’obésité et les maladies cardio-vasculaires.
Cela permet aussi de favoriser la production des « bonnes éicosanoïdes » et de freiner celles des « mauvaises éicosanoïdes ».

B/ Avoir un apport suffisant en Oméga 3, l’exemple d’Okinawa :

C’est l’île japonaise qui compte le plus grand nombre de centenaires par rapport à sa population ; les observations des scientifiques ont permis de conclure que leur secret résidait dans le fait que :

Ils pratiquaient une activité physique modérée et différentes formes de méditation,

Ils pratiquaient spontanément la restriction alimentaire,

Ils mangeaient du poisson cru et des légumes particuliers qui leur apportaient une quantité importante d’Oméga 3, notamment d’EPA.

Ce dernier point permet en particulier de favoriser la production des « bonnes éicosanoïdes » et de freiner celles des « mauvaises éicosanoïdes ».

shutterstock_140383843 petit

Pour absorber une quantité suffisante d’Oméga 3  il nous faudrait manger du poisson cru à tous les repas ! Cette prise quotidienne nous permettrait d’éviter des carences en Acides Gras Essentiels qui sont protecteurs contre les maladies dégénératives et ralentissent le vieillissement des cellules.

Ce n’est pas possible en pratique et, de plus, la plupart des poissons que nous mangeons sont pollués par les métaux lourds et les pesticides ; la méthode qui a été suggérée par des médecins spécialisés est la prise d’un complément d’Oméga 3 sous la forme d’huile de poisson ultra concentrée et soumise à la distillation moléculaire.

La distillation moléculaire de l’huile de poisson permet d’enlever les métaux lourds et les pesticides en concentrant les Oméga 3.

C’est pour cela que l’équipe BMTBV® vous propose ‘EICOS Liquid®’  une huile de poisson ultra concentrée (50 % d’EPA et 20 % de DHA) agréablement parfumée à la mandarine rouge et au romarin à consommer de préférence après le repas du soir à raison d’une cuillérée à café pour le maintien en bonne santé et de deux cuillérées à café en cas de problèmes chroniques de santé.

C/ Avoir accès à un complément alimentaire équilibré :

En variant notre alimentation comme nous le recommandons nous devrions, en théorie, ne manquer d’aucun minéral et d’aucune vitamine …

Malheureusement du fait des changements de mode agricole (sélection des espèces et emplois d’engrais chimiques) la densité nutritionnelle des aliments a changé : l’exemple extrême étant celui de la fraise dont la densité nutritionnelle (teneur en vitamines, minéraux et oligo-éléments) était de 1 dans les années 60’s on s’aperçoit qu’elle est passée à 0,02, soit cinquante fois moins un demi-siècle plus tard !!! (Voir article Futura et Agnès Rousseau)

shutterstock_66018565 petit

Les travaux du Dr Ray Strand ont bien montré le déficit chronique qui porte surtout sur le groupe des vitamines B (dont la carence entraine de nombreuses maladies dégénératives) et certains minéraux, c’est pourquoi nous proposons dans le cadre de l’ARJUM (Alimentation Rectifiée du JUste Milieu) un ‘Complexe ÉQUILIBRE’ de Vitamines et Minéraux, ces derniers étant présentés sous forme de pidolates pour une assimilation optimale (nous vous conseillons de 2 à 6 gélules par jour, durant les repas, en fonction de la qualité de vos apports alimentaires).

2 – L’exemple d’Okinawa

Tags:

A/ Les principes fondamentaux pour très bien vivre

Mythe ou réalité ? Il y a beaucoup à dire sur l’Île d’Okinawa, la plus au Sud du Japon à la limite entre l’Océan pacifique et la Mer de Chine, à 1500 km de Tokyo.

Mythe ou réalité ? Il y a beaucoup à dire sur l’Île d’Okinawa, la plus au Sud du Japon à la limite entre l’Océan pacifique et la Mer de Chine, à 1500 km de Tokyo.

On doit au Dr Michel de Lorgeril et à Patricia Salen un rapport très intéressant sur les données nutritionnelles de cette île, qui serait l’endroit du monde où la population regrouperait la proportion la plus importante de centenaires en bonne santé.

Leur secret, nous l’avons, vu réside en l’application de trois pratiques fondamentales.

L’exercice physique modéré et la méditation

La restriction alimentaire

La consommation abondante d’Oméga 3

Ce sont ces trois principes qui sous-tendent aussi l’ARJUM® (Alimentation Rectifiée du JUste Milieu) et nous allons voir que ce sont les éicosanoïdes qui peuvent vraiment expliquer le bénéfice de ces pratiques.

B/ Les éicosanoïdes

a/ Présentation succincte :

Les éicosanoïdes sont peu connues du public et même de la plupart des médecins bien qu’elles aient valu le Prix Nobel de Médecine à trois équipes indépendantes de chercheurs en 1982.

Les éicosanoïdes sont une classe d’hormones autocrines dont les noms commencent à se populariser, telles les prostaglandines et les leucotriènes par exemple.

Il existe des “bonnes éicosanoïdes” et des “mauvaises éicosanoïdes”:

  • *Les “bonnes éicosanoïdes” freinent l’agrégation plaquettaire et ont une action vasodilatatrice ; les “mauvaises éicosanoïdes” par contre accélèrent l’agrégation plaquettaire et ont une action vasoconstrictrice.

Pour le coeur et le cerveau les “bonnes éicosanoïdes” seront favorables : cela évitera la formation de caillots et donc de faire des infarctus et des AVC (Accidents Vasculaires Cérébraux) ! …

Mais imaginez que vous vous coupiez juste un peu le bout du doigt : s’il n’y a pas d’agrégation plaquettaire il n’y aura pas formation de caillot et, à partir d’une simple petite coupure, vous vous saignerez jusqu’à ne plus avoir de sang !

  • *Les “bonnes éicosanoïdes” ralentissent la multiplication cellulaire, augmentent les défenses immunitaires et ralentissent l’inflammation ; les “mauvaises éicosanoïdes” accélèrent la multiplication cellulaire, accélèrent l’inflammation et abaissent les défenses immunitaires.

En cas de cancer les “bonnes éicosanoïdes” seront favorables car on cherche à arrêter la multiplication des cellules de la tumeur cancéreuse, à diminuer l’inflammation et à remonter les défenses immunitaires qui aident à combattre le cancer.

Mais imaginez toujours votre doigt coupé : l’absence de multiplication cellulaire empêchera à jamais votre plaie de se refermer et l’absence d’inflammation empêchera la lutte contre les microbes qui vont vouloir pénétrer par la plaie !

  • *Enfin les “bonnes éicosanoïdes” vont diminuer la douleur et les “mauvaises éicosanoïdes” vont augmenter la douleur.

Personne ne souhaite avoir mal … mais si la douleur n’existait pas on pourrait s’appuyer sans s’en apercevoir sur une plaque chauffée à blanc et quand on enlèverait la main, elle serait brûlée et inutilisable.

Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons utilisé des guillemets pour parler des “bonnes éicosanoïdes” et des “mauvaises éicosanoïdes”: nous avons besoin des deux types d’éicosanoïdes ; c’est l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises qui va nous permettre de rester en vie et dans la meilleure Santé possible !

Cela répond au concept chinois du Yin et du Yang qui sont deux concepts OPPOSÉS et COMPLÉMENTAIRES !

b/ Comment bien équilibrer ses éicosanoïdes :

Sans trop schématiser on peut dire que les Américains sont la population qui comprend proportionnellement le plus d’obèses et de diabétiques ; à l’inverse, comme nous venons de le voir, la population d’Okinawa semble jouir de la meilleure santé possible.

Si nous nous intéressons aux Inuits avant les méfaits apportés par la « civilisation » (« l’acivilisation ») – alcool et maladies infectieuses transmissibles – il semble que ceux-ci ne connaissaient pas les maladies métaboliques ni les infarctus !

L’explication de ces phénomènes nous est donné par le rapport AA / EPA de ces populations qui est :

  • Supérieur à 20 chez les américains
  • Inférieur à 5 à Okinawa
  • Égal à 1 chez les Inuits

On voit que :

  • Plus ce rapport augmente plus il est favorable aux « maladies de civilisation »
  • Entre 5 et 2 il est favorable au maintien en Bonne Santé

Pourquoi cela ?

Rappelons-nous que c’est l’équilibre entre les « bonnes » et les « mauvaises » éicosanoïdes qui va décider de notre santé et que la vie actuelle dans notre société favorise, hélas, les « mauvaises éicosanoïdes » :

  • Par l’alimentation (Nourriture trop abondante, excès de sucres, excès d’Oméga 6 manque d’Oméga 3)
  • Par le manque d’exercice physique (ou parfois l’excès)
  • Par le stress et le manque de repos (de qualité)

Très rapidement signalons ici que :

  • L’EPA (Acide Éicosanopentaénoïque) est un 0méga 3 qui favorise la production des « bonnes éicosanoïdes »
  • L’AA (Acide Arachidonique) est un Oméga 6 qui favorise la production des « mauvaises éicosanoïdes »

Pour obtenir les quantités nécessaires d’EPA pour avoir une quantité suffisante de « bonnes éicosanoïdes » il nous faudrait tous les jours manger tout cru des poissons gras aux trois repas. Cette prise quotidienne nous permettrait d’éviter des carences en Acides Gras Essentiels qui sont protecteurs contre les maladies dégénératives et ralentissent le vieillissement des cellules. Mais, dans la pratique ce n’est évidemment pas envisageable, c’est pourquoi BMTBV® a préparé pour vous « EICOS liquid® » qui est une huile de poisson ultra concentrée et perfectionnée par distillation moléculaire.

Huile de poisson ultra concentrée en Omega 3 :

Huile de poisson ultra concentrée en Omega 3 :

L’avantage c’est que :

  • Pour des personnes en Bonne Santé une cuillérée à café (5 ml) par jour suffit à amener la dose d’EPA (et de DHA) suffisante pour rester en Bonne Santé
  • Pour les personnes n’ayant pas une très bonne santé deux cuillérées à café (10 ml) par jour les aideront à se « remonter »
  • Quant aux personnes qui souffrent de maladies graves elles auraient tout intérêt à consulter leur médecin afin d’analyser les Acides Gras des Phospholipides Érythrocytaires afin qu’il leur conseille, au vu des résultats, la dose d’EPA qui les aidera, concomitamment à leur traitement, à recouvrer la santé.

Parallèlement au fait d’augmenter ses apports en EPA il convient de diminuer les apports d’AA (Acide Arachidonique) ; à cette fin l’ARJUM® (l’Alimentation Rectifiée du JUste Milieu) va nous aider considérablement.

Il faut d’abord éviter d’en apporter par notre alimentation donc éviter de consommer des abats (qui en contiennent énormément), ne pas manger plus de deux fois par semaine de viande rouge qui en contient des quantités non négligeables et ne pas dépasser deux jaunes d’œuf par jour quand ceux-ci proviennent des élevages industriels.

Mais la majeure partie de l’AA (Acide Arachidonique) est fabriquée par notre corps à partir des Oméga 6 de l’alimentation, sous l’influence en particulier de l’Insuline et du cortisol (produit par le stress).

À l’inverse le Glucagon favorise la production d’EPA ; il faut donc bien respecter les principes de l’ARJUM® qui va empêcher la production excessive d’Insuline : ceci est important car l’effet activant de l’Insuline en excès dépasse l’effet inhibant de l’EPA.

Voici, rapidement brossée, l’explication des raisons qui font que l’ARJUM®  vous permet de rester en Bonne Santé.

Nous vous rappelons que tous les liens vous conduiront vers des explications plus approfondies de ce que nous exposons succinctement au début, explications qui seront augmentées au cours du temps par les apports nouveaux de la science la plus contemporaine.

Cependant pour être complet nous devons maintenant parler du principe du mouvement prôné par la Médecine Traditionnelle Chinoise.

shutterstock_148361645 petit