lupus

INFLAMMATION ET MALADIES CHRONIQUES

Catégories: Tags:

Quel est le rapport entre inflammation chronique et maladie chronique ?

Parfois c’est une inflammation qui perdure et qui est responsable de la maladie chronique ; la cause peut-être :

  • Toxique, par exemple : au niveau du foie (alcool, solvants organiques, …),
  • Infectieuse (virale, bactérienne, parasitaire ou fongique)
  • Auto-immune (Polyarthrite Rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Psoriasis, Lupus, …)
  • Métabolique (diabète, obésité, …)

Dans ces cas-là il faut bien sûr essayer de combattre la cause.

Souvent on ne retrouve pas de cause et on parle alors d’inflammation « idiopathique ».

DANS TOUS LES CAS : toutes les maladies chroniques s’accompagnent d’inflammation ; celle-ci est mesurée classiquement par la VS (Vitesse de Sédimentation, la CRP (Protéine C Réactive) et l’électrophorèse des protéines.

Cependant cette inflammation chronique n’est autre que la somme de l’inflammation des cellules de l’organe ou de l’organisme et elle peut être mesurée indirectement par l’étude des acides gras des phospholipides de la membrane des globules rouges ; c’est un examen encore peu courant en France, pratiqué par quelques CHU et un laboratoire privé.

Cet examen permet d’objectiver l’inflammation cellulaire et le rapport Oméga 3 / Oméga 6.

L’alimentation moderne et le mode de vie actuel augmentent la quantité d’Oméga 6 dans l’organisme au détriment des Oméga 3 ; les Oméga 6 favorisent l’inflammation, les Oméga 3 s’y opposent.

Dans tous les cas de maladies chroniques il faut d’abord combattre l’inflammation cellulaire en apportant des quantités suffisantes d’Oméga 3 : c’est ce que propose la méthode BMTBV® avec l’apport quotidien minimal de 5 à 10 ml de l’huile de poisson ultra concentrée EICOS LIQUID®.

Bien sûr cet apport indispensable pour retrouver une santé durable doit être complété par les exercices physiques et l’alimentation décrite sur le site https://www.bmtbv.com/introduction/ et les médications appropriées à la maladie chronique envisagée.

 

 

Lupus: les huiles de poissons riches en oméga-3 pourraient stopper le déclenchement de la maladie

Catégories: Tags:

Une nouvelle étude qui démontre les bienfaits de l’huile de poissons ultra-concentrée en oméga 3!

Le lupus est une maladie chronique, d’origine auto-immune inflammatoire, très invalidante.  Elle touche davantage les femmes. Elle provoque une agression de différents composants de tous les organes de notre corps : la peau, les articulations, le rein, le cœur, le cerveau… Elle peut être exclusivement cutanée ou plus diffuse et toucher plusieurs organes. cela peut conduire à des atteintes sévères si la maladie n’est pas bien traitée.

Les chercheurs américains de l’université du Michigan ont publié une étude selon laquelle un apport en oméga-3 pourraient éviter l’apparition du lupus.

Malgré le nombre croissant de personnes touchées – 22 millions aux États-Unis et 8% de la population française -, il est difficile d’expliquer les causes qui déclenchent ces pathologies du système immunitaire en s’attaquant aux organes sains. Multifactoriel, ce type de maladie serait lié à un microbiote déséquilibré, des facteurs génétiques, environnementaux, dont l’exposition à la silice cristalline, un minéral toxique et des infections virales.

Les chercheurs de l’Université du Michigan ont constaté que la consommation d’un oméga-3 (DHA ou acide docosahexaénoïque), peut éviter l’activation de la maladie et potentiellement d’autres troubles auto-immuns, en ciblant un des facteurs de risque environnementaux de la maladie: la silice cristalline.

Ces acides gras entrent dans la composition de certaines huiles de poissons gras. Ils sont apportés en faible quantité par notre alimentation. Aux États-Unis, 30 millions de personnes consomment chaque jour des compléments alimentaires à base d’huile de poisson. En Italie, c’est une pratique courante tant sur le plan préventif que curatif et c’est remboursé par l’Assurance Maladie locale. En France, on préfère traiter les conséquences… quand on y parvient!… Pour les besoins de l’étude, les scientifiques américains  ont regardé l’effet du DHA sur les poumons et les reins de souris femelles touchés par le lupus, qui ont été génétiquement prédisposées à la maladie.

D’après les résultats, 96% des lésions du poumon après exposition à la silice, ont été stoppées. « Je n’ai jamais vu une réponse protectrice si spectaculaire au niveau du poumon » constate Melissa Bates, coauteur de l’étude.

Selon les chercheurs, le DHA, en envoyant un signal anti-inflammatoire au corps, pourrait changer la façon dont ces cellules peuvent réagir à la présence de silice dans les poumons et ainsi changer d’une façon ou d’une autre la réponse du système immunitaire. Une autre hypothèse consiste à croire que la DHA permet aux cellules d’absorber et désintégrer la silice sans mourir, et ainsi d’empêcher la réponse inflammatoire.

La multitude d’études récentes démontrant les bienfaits des huiles de poissons à forte concentration en DHA et EPA nous a conduit, chez BMTBV, à proposer une huile de poissons ultra concentrée en DHA et EPA, EICOS Liquid® particulièrement attractive puisque  d’une qualité bien supérieure à ce qui se trouve dans le commerce.

Elle est ultra concentrée en Oméga 3 : elle contient un minimum de 50 % d’EPA et un minimum de 20 % de DHA. Ainsi une cuillère à café (5ml) vous apporte pratiquement 2,5 grammes d’EPA et 1 gramme de DHA. Au gramme de DHA et d’EPA, cela en fait l’une des huiles de poisson la moins chère du marché et, en tout cas, bien moins onéreuse que les gélules habituellement commercialisées qui présentent plus de gélatine que de substance active!…

Ces travaux ont été publiés dans Plos One.

Pour consulter l’étude : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0160622

Pour commander EICOS Liquid® c’est ici : https://www.bmtbv.com/produit/123/