3 – Complément alimentaire équilibré

 

Sont-ils nécessaires ou bien est-ce simplement une mode qui nous est venue des États-Unis ?

En théorie en pratiquant l’ARJUM®, si on est en Bonne Santé, si on varie ses menus et si on achète des aliments issus de l’Agriculture Biologique on n’en a pas besoin … mais ce n’est malheureusement pas toujours vrai!

Équilibre. Le maître mot de la méthode mise en place par BMTBV

Les variétés des plantes ont changé ; elles ont été « sélectionnées » pour produire plus en quantité bien souvent au détriment de leur qualité, notamment au détriment de leur teneur en minéraux, vitamines et oligo-éléments.

Même si les produits issus de l’Agriculture Biologique ont une teneur de 30 à 50 % plus élevée que celle de l’agriculture ordinaire en ces éléments, il n’en reste pas moins que la sélection des espèces a fait considérablement chuter ces teneurs.

Il faut se rappeler que notre vie dépend d’une multitude de réactions chimiques qui ont pour but de transformer les aliments que nous absorbons, avec l’oxygène de l’air, en énergie vitale ; ces réactions extrêmement compliquées – que la science découvre toujours plus avant – ne peuvent pas se faire en l’absence de ces petites quantités de minéraux, de vitamines et d’oligo-éléments. Le manque de ces éléments favorise l’apparition des maladies dégénératives et notamment neuro-dégénératives telles que l’Alzheimer, la sclérose en plaque (=SEP), le Parkinson, etc…

Équilibre Minéraux Vitamines

Le complément « Équilibre Minéraux Vitamines » que nous avons choisi vise à retrouver un apport normal de ces éléments, surtout ceux qui manquent dans la plupart des maladies dites de civilisation.

BMTBV vous propose des compléments alimentaires équilibrés.

De même que nous vous avons conseillé les quantités idoines d’huile de poisson, pour ces gélules,  nous conseillons :

*Pour les personnes en Bonne Santé deux gélules par jour

*Pour les personnes n’ayant pas une très bonne santé cinq gélules par jour ; cela les aidera à se « remonter »

*Quant aux personnes qui souffrent de maladies graves, elles auraient tout intérêt à consulter leur médecin afin d’analyser leurs carences au travers d’examens sanguins spécialisés et d’essayer de compenser ces carences par un apport approprié.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,