Le Principe du Mouvement selon la Médecine Chinoise

Le Mouvement dans la Médecine Traditionnelle Chinoise

A/ QUELQUES PROVERBES :

« Le mouvement c’est la Vie,
L’absence de mouvement c’est la Mort »
Pensez à votre Coeur et à vos Poumons !

« Il ne faut pas attendre d’avoir soif …
Pour creuser un puits »
N’attendez pas de tomber malade
Pour vous occuper de votre santé !

« Un voyage de Dix Mille Li
Commence par un pas »
« Ne crains pas d’avancer lentement
Redoute seulement de t’arrêter »
Il faut prendre la décision de changer son mode de vie, changer à son rythme mais toujours progresser.

« Pour tonifier, les médicaments ne valent pas l’alimentation,
Pour tonifier l’alimentation ne vaut pas le Qi »
C’est pour nous signifier que pour rester en Bonne Santé l’alimentation est supérieure aux médicaments mais l’alimentation ne vaut pas l’exercice physique modéré et la « méditation », la spiritualité.

Après cette incursion dans la pensée et la sagesse chinoise, revenons plus prés de nous avec Antoine Béchamp, un grand chercheur méconnu de la fin du XIXe siècle dont les travaux commencent à être repris par des chercheurs modernes :

« Avant de chercher à connaitre les conditions anormales qui font la maladie, il faut connaitre les conditions normales qui font la santé »

shutterstock_146545070 petit

C’est ce point de vue qui a conduit notre approche pour l’alimentation en nous référant au bon sens qui est corroboré par les recherches les plus récentes, peu connues du grand public et, hélas, encore mal connues des médecins.
Nous allons voir toujours en suivant ces principes de bon sens confortés par les acquis de la science la plus récente ce qu’il en est de l’exercice physique.

B/ LES EXERCICES PHYSIQUES :

Vive le principe du mouvement mesuré en lien avec l'ARJUM

Ils sont divisés en deux grandes catégories : aérobie et anaérobie.

Dans les deux cas il faut toujours respecter cette notion de juste milieu : si on pratique les exercices en excès on va déséquilibrer l’organisme.

Un exemple classique c’est celui du premier soldat grec qui a couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire sur les Perses ; à l’arrivée il a dit : “On a gagné !” … et il est mort, ce qui explique que l’on voit parfois encore des marathoniens qui “crachent le sang”, au propre comme au figuré.

La médecine sportive et la physiologie expliquent très bien ces fatals phénomènes d’épuisement.

À l’inverse il ne faut pas ne pas bouger ; il n’est qu’à regarder ces quelques cas d’obésité extrême où ces pauvres malheureux sont obligés d’être déplacés par treuil : leur espérance de vie est des plus réduites.

Entre ces deux extrêmes, nous prônons un juste milieu : il faut faire régulièrement de l’exercice modéré aérobie et anaérobie.

 

a/ Les exercices physiques aérobies :

Ce sont ceux qui vont nous faire consommer d’avantage d’oxygène que lorsque nous nous livrons à des activités quotidiennes « sédentaires » : écrire, lire, faire quelques pas, conduire une voiture, etc… qui ne sont pas très éloignées du simple métabolisme de base.

BMTBV vous recommande une marche rapide ou un jogging doux

Les activités que nous conseillons sont à pratiquer de demi-heure à une heure par jour selon ses disponibilités :
En premier lieu nous conseillons la marche rapide (qui doit vous donner chaud), la natation (surtout les nages sur le dos) et le jogging (doux) à l’écart de la circulation automobile et de préférence dans les parcs, les près ou les bois, en terrain non plan.

Bien sûr tous les autres sports peuvent être pratiqués mais pas en compétition, pour soi, pour son plaisir, sans avoir rien à prouver.

Il faut bien évidemment être très prudent avec les sports violents ou dissymétriques.

b/ Les exercices physiques anaérobies :

Ce sont ceux que l’on fait souvent en utilisant la force et en bloquant son inspiration : Il vous faudra donc faire des « pompes » et des haltères !

Rassurez-vous seulement de dix à vingt minutes par jour selon vos disponibilités.

*Les pompes se feront au début (pour ceux qui ont perdu l’habitude) en se mettant face à un mur les pieds distants de 30 à 40 cm du mur et en appuyant les mains sur le mur, les bras écartés de la largeur des épaules. Petit à petit vous pourrez vous écarter davantage du mur, faire les pompes sur une table, puis sur une chaise et peut-être même par terre … au bout d’un certain temps.

BMTBV vous recommande une technique spéciale pour pratiquer les pompes à tout âge

*Les haltères ! Il vous faut récupérer deux bouteilles de 50 cl d’eau minérale (remplies d’eau tout de même) et, assis ou debout, une bouteille dans chaque main, vous faites des flexions – extensions dans différentes directions.

BMTBV vous recommande une technique douce pour les haltères

C/ MÉDITATION :

Comme nous l’avons vu le stress, par l’intermédiaire du cortisol, augmente la production d’AA (Acide Arachidonique) et donc les « mauvaises éicosanoïdes ».

Dans le monde moderne il y a tout un tas de stress que l’on ne peut pas éviter ; l’exercice physique modéré apporte un certain calme mais ce n’est souvent pas suffisant et la méditation peut aider énormément.

Que vous croyiez au ciel ou que vous n'y croyiez pas, BMTBV vous recommande quelques temps de méditation...

Disons le clairement : l’acte de prier, quelle que soit la religion à laquelle on appartient, est la meilleure des méditations mais pour ceux, de plus en plus nombreux, qui ne pratiquent plus ou n’ont jamais pratiqué de religion, l’ARJUM va vous proposer trois méthodes traditionnelles chinoises qui peuvent être pratiquées par tout le monde :

*Le « Gun » (prononcer gou eun en une seule syllabe) et qui signifie « rouler » ; dès que possible nous essaierons de mettre en ligne une vidéo d’explication.

*Le « La Jin » (prononcer la djinn) et qui signifie « étirer les tendons (et ouvrir les Méridiens) » ; dès que possible nous essaierons de mettre en ligne une vidéo d’explication.

*Le « Pai da » (prononcer paï da) et qui signifie « taper ou tapoter » ; cette technique demandera à former des instructeurs pour la promouvoir et sera donc mise en place plus tardivement.

Le but de ces exercices, de ce travail sur le Qi (Souffle et énergie vitale) est de mettre votre mental au repos, de l’empêcher de penser à des choses stressantes ou inutiles, de chasser les pensées parasites comme le disent les chinois.

BMTBV vous recommande le principe du mouvement

Maintenant, vous avez tous les atouts en main pour Bien Manger Très Bien Vivre ; selon votre état de santé il suffit de vous y mettre progressivement pour ne pas bouleverser votre mode de vie (si vous n’avez pas trop de problèmes) ou plus rapidement pour retrouver une Bonne Santé au plus tôt (si vous avez davantage de problèmes) !

Bien sûr il vous faut bien respecter les principes simples de l’ARJUM et ajuster la quantité des aliments et des exercices en fonction de vos progrès.

Il nous faut maintenant vous présenter la notion de Complément Alimentaire Équilibré.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,